Chauffage, Aérothermie - Géothermie - Bois

Il n’y a pas de vérité ni de système idéal en matière de chauffage. La solution c’est la bonne combinaison entre le type d’habitation, le lieu, les énergies disponibles, les moyens et les souhaits de l’utilisateur.

Bois

Chauffage bois

Le bois a toujours été et restera une énergie d’avenir.

En effet, le bois possède un bilan CO2 neutre; lors du processus de combustion la quantité de CO2 rejetée dans l’atmosphère est égale à celle absorbée auparavant par l’arbre. C’est également une matière première qui se renouvelle naturellement - 103 millions de m3 en France chaque année (source ADEME 2008)

De plus, les performances actuelles des chaudières (+ 92% de rendement) permettent une utilisation confortable de ce combustible. Que ce soit en bois bûches (très grande autonomie) ou en granulés/plaquettes de bois (systèmes tout automatiques de la livraison jusqu’au décendrage).

En somme l’un des meilleurs rapports entre Ecologie, Confort et Economie

Solaire

Chauffage solaire

L’installation d’un chauffe-eau individuel solaire (CESI) permet de produire jusqu’à 70% des besoins en eau chaude sanitaire. Différents systèmes (capteurs plans ou tubulaires) sont disponibles ce qui permet la mise en œuvre sur tout type de bâtiments. Dans un souci d’intégration esthétique, différentes configurations sont possibles (façades- garde- corps, etc...).

L’utilisation comme complément de chauffage est également possible. On parle alors de systèmes solaires combinés (SSC). Dans ce cas une plus grande surface de capture est nécessaire. Il est possible de couvrir jusqu’à 30% des besoins de chauffage.

Aérothermie

Chauffage Aérothermie

Le système de pompe à chaleur (PAC) puise son énergie principale dans l’air extérieur pour la restituer à l’eau de chauffage. Seulement 30% d’énergie électrique est nécessaire pour 100% des besoins de chauffage.

Différentes configurations sont possibles :

  • Monobloc extérieur
  • Monobloc intérieur gainé :
  • Bi-bloc (groupe extérieur – kit hydraulique intérieur) :

Les PAC fonctionnent jusqu’à des températures extérieures de -25°C et peuvent être installées seules ou avec une chaudière en relève.

Géothermie

Chauffage solaire

Deux types de pompes à chaleur sont disponibles ; eau/eau et eau glycolée/eau.

Eau/Eau : Ce système puise son énergie principale dans l’eau de la nappe phréatique. Certains modèles atteignent des COP (Coefficient de performance = Puissance produite / électricité consommée) de 5.7. Le gros avantage du système est la température constante de la source de chaleur (nappe phréatique) même par -20°C extérieur.

Eau glycolée/Eau : Lorsqu’il n’y a pas de nappe phréatique (montagne), ce système permet de puiser l’énergie de la terre. Soit par capteurs profonds (70 à 200m), soit par capteurs horizontaux (1.5m sous terre). Ce système permet également d’atteindre des COP (Coefficient de performance = Puissance produite / électricité consommée) élevés toute l’année étant donné que la température du sol varie peu au delà de 0.80m de profondeur. Toutefois les coûts liés au forage ou au terrassement restent relativement conséquents.

Professionnels

  • Commerce
  • Hôtellerie
  • Restauration
  • Tertiaire
  • Banque

Installation et maintenance d'équipements adaptés à tout environnement professionnel.

Maintenance

Votre climatisation montre des signes de faiblesses? Votre chauffage nécessite un suivi? Juki Génie Climatique assure la maintenance!

en savoir plus

Certifications

Réalisé par Impact-Web